Lire la suite Santé et bien-être

Découvrez Comment un Coup de Chaleur et les Rayons UV Affectent vos Yeux et Votre Corps

Posted on June 8th, 2021

Alors que les chaudes journées d'été approchent et que nous passons plus de temps à l'extérieur, il est important de surveiller la température de notre organisme. Le coup de chaleur peut avoir des conséquences sur de nombreuses parties du corps, y compris les yeux.

L'hyperthermie, comme elle est appelée cliniquement, est la forme la plus grave de maladie due à la chaleur et elle peut être considérée comme une urgence vitale. Les déficits neurologiques permanents dus à un coup de chaleur sont rares, mais les effets psychologiques et physiologiques peuvent durer des mois. Dans sa forme la plus simple, un coup de chaleur se produit lorsque la température du corps atteint 40 degrés Celsius.

Les symptômes du coup de chaleur sont souvent traités comme ceux de l'épuisement dû à la chaleur, et il peut donc être facile de confondre les deux. En réalité, il s'agit bien plus que le simple fait de se sentir un peu étourdi, endormi et surchauffé après une journée de chaleur.

Comment attrape-t-on un coup de chaleur ?

La cause la plus connue est l'exposition prolongée au soleil, mais l'exercice excessif (appelé coup de chaleur d'exercice) peut également être en cause. Le coups de chaleur d'exercice est l'une des trois causes les plus fréquentes de décès chez les athlètes.  

Il peut également être causé par un effort excessif dans un environnement chaud, ce qui signifie que transpirer dans votre salon durant les mois d'hiver peut déclencher un coup de chaleur aussi bien qu'une séance estivale prolongée au bord d'une piscine.

L'hyperthermie est toutefois beaucoup plus fréquente durant les mois d'été, car il devient plus difficile de réguler la température corporelle. En général, le coup de chaleur en été est associé à la déshydratation, car le corps transpire pour rester frais.

Comment le coup de chaleur affecte-t-il vos yeux et votre corps ? 

Un coup de chaleur est dangereux car il peut entraîner des troubles neurologiques. Le nerf optique étant très proche du cerveau, il a été prouvé que l'augmentation de la chaleur corporelle affecte le flux sanguin oculaire. Cela peut entraîner une augmentation ou une diminution de la pression sanguine. Des études ont prouvé que des températures corporelles supérieures à 43 degrés Celsius peuvent provoquer la destruction des cellules. Une exposition de plus de 30 minutes des yeux à des températures atteignant 43 degrés Celsius (hyperthermie rétinienne) a montré une rupture de la barrière hémato-rétinienne dans l'œil.

Il est toutefois rassurant de savoir qu'il n'a pas été prouvé que les coups de chaleur provoquent systématiquement des dommages permanents du nerf optique et que la majorité des effets de l'hyperthermie sur l'organisme s'estompent rapidement.

Le coup de chaleur est directement lié au déclenchement du phénomène d'Uhthoff et du nystagmus descendant.

Chez les patients atteints de sclérose en plaques, la sensibilité à la chaleur se manifeste par le phénomène d'Uhthoff. Il survient en raison des lésions du nerf optique causées par la SEP en cas de surchauffe ou de surmenage. Les signaux entre les yeux et le cerveau sont perturbés, et une perte temporaire de la vision peut survenir.

Le nystagmus lent est un autre phénomène (plus rare) qui a été observé à la suite d'un coup de chaleur. Une étude publiée dans la revue Neurology, Neurosurgery & Psychiatry Journal a établi un lien entre les symptômes du nystagmus à la baisse et les lésions cérébelleuses, ce qui prouve que certaines personnes peuvent être sensibles à ce type de lésion thermique.

Le rayonnement UV a un impact important sur la santé de vos yeux

Dans l'ensemble, ce sont les circonstances environnantes associées à une exposition prolongée au soleil qui peuvent avoir des effets graves sur la santé de vos yeux. L'un des signes immédiats du coup de chaleur est une perte de vision temporaire ou une vision floue, mais quels sont les effets d'une exposition prolongée aux UV sur vos yeux ?

Les rayons UV ont le pouvoir d'endommager les tissus délicats de l'œil, tels que la cornée et le cristallin. Souvent, les dommages sont indolores, ce qui conduit à une exposition prolongée et répétée au soleil pendant des mois et des années. L'accumulation des dommages causés par le soleil peut avoir des effets importants sur la santé des yeux. De nombreuses maladies oculaires incommodantes apparaissent dans les tranches d'âge supérieures. De plus il existe un lien entre les maladies et les cancers oculaires graves et des années de dommages causés par le soleil.

5 problèmes de santé oculaire associés à l'exposition aux UV

1. Photokératite : Une affection oculaire douloureuse, semblable à un coup de soleil sur l'œil, qui peut survenir si vos yeux sont exposés aux rayons ultraviolets sans protection.

2. Pinguecula : Une excroissance bénigne, jaunâtre et non cancéreuse qui se développe sur le blanc de l'œil. Il s'agit d'une excroissance légèrement surélevée qui peut assécher et démanger votre œil, provoquant souvent une irritation.

3. Ptérygion : Une excroissance charnue, qui apparaît uniquement sur les bords de l'œil. Cette excroissance peut se développer et déformer la cornée, entraînant une baisse de la vision et une sensation de corps étranger dans l'œil. 

4. Cataractes : Une affection oculaire bien connue qui opacifie lentement mais progressivement le cristallin de l'œil par un durcissement jaune ou blanc, entraînant une vision floue et, dans certains cas, la cécité.

5. Dégénérescence maculaire liée à l'âge : Principale cause de cécité en Occident, cette affection se déclare souvent plus tard dans la vie. Il a été démontré que les liens avec l'exposition aux UV et les dommages photochimiques accélèrent les dommages causés aux structures de l'œil.

Affections oculaires liées à la déshydratation causée par l'exposition au soleil

Le coup de chaleur et l'exposition prolongée au soleil vont souvent de pair avec la déshydratation. La sécheresse oculaire causée par le manque d'eau est tout aussi irritante et destructive que la sécheresse oculaire causée par d'autres conditions médicales telles que les allergies, l'exposition aux écrans ou aux intempéries. En cas de déshydratation oculaire, vous pouvez constater une sensibilité à la lumière, une impression d'avoir un corps étranger dans les yeux ou une sensation de brûlure. Sans une lubrification adéquate du film lacrymal et de la couche aqueuse, le film lacrymal peut devenir insuffisant, ce qui entraîne des douleurs et une vision floue.

Comment prévenir le coup de chaleur et les dommages causés par les UV ?

Heureusement, il est facile de prévenir les coups de chaleur et les dommages causés par le soleil. Le CDC recommande de se retirer fréquemment à l'intérieur ou dans un endroit frais et de prévoir des temps de repos et des périodes de récupération pour les activités de plein air. Rester hydraté et éviter les repas chauds et lourds est un excellent moyen de réduire la température interne. Enfin, on peut éviter les dommages causés par les UV en portant des équipements de protection, notamment une crème solaire, des chapeaux et des lunettes anti-UV, telles que des lunettes de soleil. Ces éléments sont essentiels pour éviter les maladies graves provoquées par le soleil, aussi bien pour la peau que pour les yeux.

Conseil : emportez des gouttes pour les yeux et un thermomètre lorsque vous prévoyez des activités extérieures par temps chaud. Il est facile de garder vos yeux hydratés et il est plus simple de juger de l'état de quelqu'un en obtenant une lecture précise de sa température !

Symptômes du coup de chaleur

Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies, les symptômes et les signes avant-coureurs d'un coup de chaleur sont les suivants :

- Fièvre (plus de 40 degrés Celsius)

- Vision floue

- Pouls rapide et fort

- Peau sèche et rouge (peut aussi être en sueur)

- Altération de l'état mental (désorientation, agitation, confusion)

- Nausées et/ou vertiges

- Maux de tête

- Perte de conscience

Ce qu'il faut faire :

Si vous constatez les signes d’un coup de chaleur chez vous-même ou quelqu'un d'autre, allez dans un endroit frais, desserrez vos vêtements et prenez un bain frais ou placez des linges froids sur votre corps. Si vous avez la possibilité de réduire votre température corporelle, faites-le. Toute température supérieure à 40 degrés Celsius est un indicateur d’un coup de chaleur.

Si vous vomissez, ou si les symptômes du coup de chaleur ne se sont pas améliorés au bout de 30 à 60 minutes, appelez le 911 et demandez des instructions supplémentaires.

Si vous avez déjà souffert de coup de chaleur ou d'épuisement dû aux fortes températures, ou si vous vous retrouvez souvent à l'extérieur sans protection adéquate contre les UV, il est temps de consulter un optométriste. Réservez dès aujourd'hui un examen de la vue dans l'un des centres Visique de votre région.