Lire la suite Santé et bien-être

Comment gérer et combattre les allergies d'automne

Posted on October 18th, 2021

C'est la saison des lattes épicés à la citrouille, des pulls tricotés et, malheureusement, des allergies envahissantes. Les reniflements saisonniers recommencent, et nous allons vous expliquer pourquoi, comment ils affectent vos yeux, et ce que vous pouvez faire pour atténuer les symptômes.

Quelque chose dans l'air

Les allergies d'automne sont principalement causées par l'herbe à poux. Si vous souffrez d'allergies printanières, il est probable que vous ressentirez également des symptômes à l'automne, puisque 75 % des personnes allergiques aux plantes printanières sont également sensibles au pollen de l'herbe à poux.

Le pollen de l'ambroisie constitue une source d'allergie auquel il est difficile d'échapper. Il peut parcourir des centaines de kilomètres sous l'effet du vent et peut également s'accrocher aux fruits et légumes. (En d'autres termes, vous pouvez fuir l'ambroisie, mais vous ne pouvez vraiment pas vous cacher).

Les autres plantes et mauvaises herbes qui causent couramment des allergies à l'automne sont notamment :

● L'armoise sauge noire

● L'armoise

● L'amarante

● L'amarante à racine rouge

● Les broussailles qui brûlent.

● Le chénopode blanc

● La verge d'or

● La lampourde glouteron

Outre les allergies dues aux plantes, les acariens sont également un facteur déclenchant des allergies automnales. Lorsque les particuliers rallument leur chauffage domestique après les mois chauds de l'été, les acariens peuvent commencer à pénétrer dans l'air. Ceux-ci peuvent provoquer des éternuements, une respiration sifflante et d'autres symptômes désagréables.

Les moisissures ont également tendance à provoquer des allergies en automne, lorsque le temps commence à changer et que l'air passe de sec à humide. Lorsque les feuilles commencent à tomber et à être humides, elles constituent un terrain propice à la prolifération des moisissures.

Signes et symptômes

Plusieurs signes peuvent indiquer que vous souffrez d'allergies, notamment l'écoulement nasal, le larmoiement, les démangeaisons ou l'irritation des yeux, les éternuements, les maux de tête, la toux et la respiration sifflante. Comme les yeux rejoignent le nez, il est possible qu'un grand nombre de ces symptômes débutent par les yeux !

Il est important de noter que plusieurs de ces symptômes sont identiques aux symptômes habituels du COVID-19. N'oubliez donc pas de vous faire dépister si vous vous sentez malade, surtout si vous ne souffrez pas normalement d'allergies saisonnières.

Tous les yeux

Une irritation des yeux est sans conteste l'un des symptômes les plus courants associés aux allergies saisonnières. Les yeux deviennent souvent rouges et démangent, les paupières gonflées, les brûlures et les larmoiements sont également fréquents. Lorsque votre corps est exposé à un allergène, votre système immunitaire produit des histamines, ce qui déclenche une réaction, comme l'écoulement nasal ou le gonflement des yeux.

Mais la bonne nouvelle, c'est que les allergies oculaires n'ont pas vraiment d'impact sur la vue, si ce n'est qu'elles peuvent provoquer un trouble temporaire de la vision. De plus, la gêne oculaire peut quelquefois être facilement traitée. Plus d'informations à ce sujet ci-dessous.

Prévenir et protéger

Le moyen le plus simple de prévenir une violente crise d'allergie est d'éviter les facteurs déclenchants, c'est-à-dire rester à l'intérieur autant que possible. Plus vous passez de temps à l'extérieur, plus vous risquez d'être exposé aux éléments qui provoquent des démangeaisons et donc une crise.

Heureusement, le port d'un masque facial vous protégera non seulement du COVID-19, mais il pourrait également contribuer à bloquer certains des allergènes. Si vous passez du temps à l'extérieur, veillez à laver vos vêtements dès votre retour à la maison et à laisser vos chaussures dehors.

Il existe également plusieurs façons d'optimiser votre espace intérieur pour améliorer votre bien-être durant la saison des allergies, notamment en gardant les fenêtres fermées et en veillant à ce que votre literie, vos meubles tapissés et vos bouches d'aération soient toujours aussi propres que possible.

Faites-vous plaisir

En plus de mesures préventives à intégrer dans votre mode de vie quotidien, il existe d'innombrables médicaments qui peuvent vous aider à soulager vos symptômes d'allergie.

Les antihistaminiques apaisent les yeux qui démangent, le nez qui coule et l'urticaire en bloquant les histamines, qui sont à l'origine de ces réactions. Mais n'oubliez jamais que ces médicaments ont tendance à provoquer une somnolence. Utilisez-les donc avec prudence si vous prévoyez de conduire ou de faire quelque chose qui requiert toute votre attention. De plus, plusieurs de ces traitements oraux peuvent assécher les yeux, ce qui risque d'aggraver les symptômes.

Les sprays nasaux sont très utiles lorsqu'il s'agit de réduire l'obstruction et le gonflement des cavités nasales. Pour ceux qui souffrent de réactions allergiques nasales, les corticostéroïdes par le nez sont la meilleure option.

Les gouttes oculaires sont un excellent traitement pour les personnes souffrant d'une gêne oculaire causée par les allergies. Les gouttes oculaires classiques combinent des antihistaminiques et d'autres médicaments. Elles peuvent soulager de manière considérable les yeux rouges, gonflés et qui démangent, ainsi que traiter la congestion des sinus par la même occasion. Il est important de noter que, bien que ces substances à double action puissent être bénéfiques immédiatement, elles sont encore plus efficaces si elles sont prises régulièrement sur le long terme.

Les inhalateurs offrent un soulagement aux personnes qui souffrent d'asthme, lequel peut souvent être exacerbé par les allergies.

Les crèmes pour la peau sont utiles si votre réaction allergique se manifeste  sur le corps par de l'urticaire ou des éruptions cutanées. Les crèmes corticostéroïdes atténuent les rougeurs, les squames et les brûlures.

Les rinçages nasaux sont un moyen efficace d'évacuer le mucus de votre nez, en éliminant la poussière, le pollen et d'autres débris, ce qui peut atténuer considérablement les symptômes d'allergie. Ils peuvent également aider à soulager les problèmes nasaux liés aux infections des sinus, aux allergies, aux rhumes et à la grippe. Cependant, l'eau normale peut irriter votre nez. Il est donc recommandé d'utiliser de l'eau saline ou de l'eau distillée, car elle est plus respectueuse des membranes nasales délicates.

Les allergies sont sans aucun doute très pénibles, et elles peuvent sans aucun doute rendre la saison automnale beaucoup moins agréable. Mais comme nous l'avons vu, il existe de nombreux remèdes, aussi bien médicaux qu'alternatifs, qui peuvent atténuer les symptômes inconfortables et vous permettront de visiter le champ de citrouilles avec le sourire.

Si vous ressentez des symptômes d'allergie cet automne, essayez certaines des recommandations ci-dessus. Si les problèmes persistent, consultez votre optométriste Visique local pour obtenir d'autres moyens permettant de soulager vos symptômes.