Lire la suite Santé et bien-être

Protection des Yeux en Région Sauvage : Un Guide de Camping Pour la Protection de Vos Yeux en Extérieur

Posted on July 13th, 2021

Une petite escapade dans la nature est ( à notre avis ) une nécessité lorsque l'on mène une vie urbaine trépidante. Mais avant de charger la voiture, il est important de garder à l'esprit qu'une escapade en pleine nature vous éloignera inévitablement des commodités modernes. Que vous partiez en randonnée ou que vous passiez un week-end en camping, vous risquez d'être confronté à des problèmes liés aux soins des yeux, notamment des problèmes d'hygiène et des infections oculaires.

Nous avons réuni quelques conseils relatifs à la protection des yeux pour vous aider à prévenir les blessures, et que vous puissiez pleinement profiter de votre prochaine aventure en plein air :

1. Choisissez un emplacement judicieux lorsque vous installez votre campement

Que vous restiez quelques jours ou une seule nuit, essayez de placer votre campeur ou votre tente dans un endroit au moins partiellement ombragé pour éviter la surchauffe et la possibilité de déshydratation - vos yeux vous remercieront !

 CONSEIL : Si vous avez choisi une tente pour vous reposer, méfiez-vous de la chaleur ! Les températures chaudes risquent de dessécher vos verres de contact. Trouvez un endroit frais pour conserver vos verres en toute sécurité.

2. N'oubliez pas la sécurité aquatique et portez des lunettes de protection

Nous avons déjà abordé la question de la protection des yeux à proximité des plans d'eau. N'oubliez pas que les lacs, les réservoirs d'eau et les rivières peuvent être porteurs de bactéries, de champignons et d'irritants susceptibles de provoquer des infections, telles que la kératite microbienne.

Si vous campez près de l'eau et que vous prévoyez de vous baigner ou de pratiquer des sports nautiques, portez des lunettes de protection. Ou, si vous portez des verres de contact et que les lunettes ne sont pas pratiques, pensez à utiliser des verres de contact quotidiens que vous pourrez jeter juste après leur utilisation dans l'eau. En effet, les verres de contact peuvent servir de zone de concentration pour toute substance présente dans l'eau.

Toute activité aquatique doit être étroitement surveillée pour détecter le moindre signe d'irritation des yeux. Gardez une solution pour les yeux et un kit de sécurité à portée de main, au cas où

3. Les rayons UV sont constamment actifs - prévoyez des lunettes de soleil.

Que vous fassiez un trekking dans une forêt, une randonnée sur un sentier de montagne ou que vous passiez la journée au bord de l'eau, les rayons UV sont toujours présents en journée. L'eau réfléchit les rayons UV vers vos yeux et, contrairement à la croyance populaire, un temps nuageux ou brumeux n'empêche pas les rayons UV d'atteindre le sol.

Portez en permanence des lunettes de soleil qui protègent à 100 % des rayons UVA et UVB et veillez à appliquer de la crème solaire. Vérifiez toujours l'indice UV sur l'application de votre smartphone pour connaître le degré de protection dont vous avez besoin. Et rappelez-vous que vos yeux peuvent aussi attraper un coup de soleil !

4. N'oubliez pas d'apporter une paire de lunettes de vue ou de soleil supplémentaire

On ne pense pas souvent à le faire, mais il est préférable d'apporter une seconde paire de lunettes au cas où celle que vous avez se casse ou s'abîme. Si vous portez des verres de contact, nous vous recommandons tout de même d'emporter une paire de lunettes de vue et de soleil. Les irritations oculaires telles que les éraflures de la surface de la cornée ou les corps étrangers comme la poussière, le sable et autres petites particules ont tendance à toucher davantage les porteurs de verres de contact, car les lunettes agissent comme une première barrière de défense. 

CONSEIL : Cliquez ici pour lire les directives de la Wilderness Medical Society sur le traitement des blessures aux yeux dans la nature afin d'apprendre ce qu'il faut faire en cas d'urgence oculaire en extérieur.

5. Prévoyez des verres de contact supplémentaires et une solution pour verres de contact

La Wilderness Medical Society souligne que les personnes portant des verres de contact et ayant des antécédents de maladies oculaires sont les plus vulnérables aux blessures oculaires lors d'une randonnée en montagne, car le climat et l'altitude jouent un rôle important. Les bactéries habituelles des verres de contact, comme le pseudomonas aeruginosa et le staphylocoque doré, sont connues pour déclencher des infections de la cornée appelées kératites bactériennes.

Les altitudes élevées, le vent, le soleil et les feux de camp peuvent assécher vos yeux et vos verres de contact, provoquant une irritation plus forte que d'habitude, alors soyez prêt à faire face à tout problème éventuel. Apportez du produit nettoyant supplémentaire pour vos verres de contact afin de les entretenir correctement et renouvelez-les fréquemment. Nous vous recommandons également d'appliquer des gouttes oculaires tout au long de la journée.

6. Maintenir la propreté avec de l'eau potable et du désinfectant

Naturellement, le fait de rester à l'extérieur vous exposera à des débris et à des bactéries. Pour éviter les infections oculaires, n'oubliez pas de vous laver les mains avec de l'eau potable, et d'utiliser du savon avant de manger et de vous toucher le visage. Tout comme la baignade dans les lacs d'eau douce, se toucher les yeux avec des mains non lavées est une source de maladies et d'irritations oculaires. 

Si vous savez que vous serez dans une zone dépourvue d'eau potable, apportez votre propre fontaine d'eau à cette fin, ou une quantité suffisante de désinfectant pour les mains. Faire bouillir l'eau est l'une des meilleures méthodes de purification, la rendant potable et utilisable pour la préparation des aliments.

7. Combattre les allergies avant qu'elles ne se déclarent avec des antihistaminiques

On ne peut jamais savoir quand les allergies surviennent. Une forêt, une prairie ou tout autre lieu avec des arbres et des plantes est susceptible de produire du pollen ou des particules de poussière en suspension. Même un geste aussi simple que le déballage d'une tente inutilisée depuis longtemps peut déclencher ces redoutables démangeaisons et une sécheresse des yeux. Bien souvent, si elles ne sont pas traitées, les allergies se transforment en conjonctivite allergique ou en autres problèmes oculaires.

Pensez à emporter des pilules antihistaminiques supplémentaires et des solutions oculaires destinées aux allergies et à la sécheresse oculaire. Vous pouvez également choisir les verres de contact antihistaminiques et exclusifs ACUVUE® Theravision®, pour révolutionner votre expérience en matière d'allergies et de verres de contact, que cela soit en intérieur ou dans la nature.

8. Suivez les protocoles de sécurité relatifs aux feux de camp

Rien de tel que l'odeur de fumée d'un feu de camp crépitant et les délices que l'on peut y faire cuire pour se régaler. N'oubliez pas que la fumée, les cendres et les étincelles qui s'échappent peuvent être irritantes et même dangereuses pour les yeux. Dans son avis de sécurité sur les feux de campBC Parks recommande de respecter un rayon de quatre pieds autour d'un feu de camp, afin d'éviter que la fumée et les étincelles soient directement dirigées vers vos yeux. Si la nuit ou la journée est venteuse, vous devriez peut-être reconsidérer l'idée d'allumer un feu. Assurez-vous de vérifier si des interdictions ou des restrictions s'appliquent aux feux dans votre province avant d'en allumer un.

9. Rappelez-vous que les altitudes élevées modifient vos besoins en matière de soins oculaires.

Les problèmes oculaires en haute altitude ne sont pas un sujet auquel beaucoup de randonneurs pensent vraiment jusqu'à ce que le besoin s'en fasse sentir. L'hypoxie de l'altitude et les changements de température sont des problèmes réels qui peuvent affecter votre fonction visuelle en montagne. L'hypoxie peut provoquer un gonflement de la cornée, et les personnes ayant des antécédents de maladies ou d'interventions oculaires doivent s'assurer d'être préparées. Le froid et le vent peuvent augmenter l'évaporation des larmes, la sécheresse oculaire et l'inconfort qui en résulte sont donc un réel problème.

Lorsque vous explorez les sommets, les troubles visuels, même partiels, peuvent rapidement devenir dangereux. Les rayons UV sont également plus intenses en altitude et risquent donc de causer davantage de dommages et plus rapidement. Se retrouver dans ces conditions sans gouttes oculaires, sans lunettes de protection ou même sans miroir ou outils de désinfection peut entraîner une inflammation ou des problèmes aux yeux.

Si vous avez récemment campé ou si vous prévoyez de partir en voyage, passez un examen de la vue dans votre clinique Visique locale pour vous assurer que vos yeux sont prêts pour l'aventure.