Lire la suite Santé et bien-être

Le TAS et la Vie Dans le Nord Canadien: Les Mesures Pour Diminuer le Risque de Trouble Affectif Saisonnier

Posted on February 18th, 2020
Le TAS et la Vie Dans le Nord Canadien

Dans la majeure partie du Canada, il reste encore du chemin à parcourir avant que la neige ne fonde et que les fleurs ne commencent à pousser. En hiver, les symptômes du Trouble Affectif Saisonnier (TAS) sont probablement au plus haut et devraient se dissiper à l’arrivée du printemps.

Le TAS est un type de dépression saisonnière qui touche certaines personnes lorsque les jours sont plus courts comme en automne et en hiver. En général, les changements de température et l'exposition au soleil affectent notre humeur et nos habitudes. Une journée ensoleillée et claire peut rendre heureux, énergique et optimiste, tandis qu'une journée froide et sombre nous fera automatiquement ressentir les effets néfastes de l'hiver.

Le TAS au Canada

La dépression saisonnière touche environ 2 à 3 % de la population canadienne. Bien que celle-ci puisse affecter certains enfants et adolescents, elle est plus fréquente chez les personnes âgées de 20 à 50 ans, en particulier chez les femmes. Bien que la cause précise des symptômes du TAS soit inconnue, la génétique et l'âge peuvent être des facteurs déterminants. La plupart des données indiquent qu'il se déclenche suite à des anomalies dans la façon dont notre corps gère son horloge interne. Même si l'on possède une horloge interne qui nous permet de synchroniser les rythmes circadiens (jour/nuit), celle-ci n'est pas toujours précise et dépend de l'intensité de la lumière du soleil qui nous fournit des indices temporels. Provenant de la rétine, ces signaux passent par le nerf optique jusqu'au cerveau, activant ainsi des changements chimiques dans notre organisme.

L'un des principaux changements chimiques est la régulation et la suppression de la mélatonine. Cette hormone aide à contrôler la température du corps, le sommeil et la sécrétion d'autres hormones. Il est indéniable que celle-ci joue un rôle majeur dans le TAS. La mélatonine est produite dans une zone du cerveau durant l'obscurité. Pendant les mois d'automne et d'hiver, les personnes souffrant de dépression saisonnière produisent plus de mélatonine que la normale - suffisamment pour provoquer des symptômes de dépression.

Les différentes facettes du TAS

La dépression saisonnière est responsable de la mauvaise humeur, d'un manque d'intérêt pour des activités normalement considérées comme agréables, d'une baisse de concentration, d'un sommeil excessif (souvent une augmentation de quatre heures ou plus par jour), d'un manque d'énergie, d'une certaine fatigue, et parfois même de la dépression.

Les Canadiens présentent un risque accru de développer la dépression saisonnière en raison de leur situation géographique. Le TAS est plus fréquent chez les personnes qui vivent plus loin de l'équateur en raison de la diminution de la luminosité et du faible nombre d'heures d'ensoleillement en hiver. Les autres facteurs de risque sont l'âge (les jeunes adultes ou d'âge moyen courent un risque plus élevé que les personnes âgées), les antécédents familiaux (les personnes souffrant du TAS sont plus susceptibles d'avoir de la famille sujette au TAS ou à toute autre forme de dépression) et un diagnostic antérieur de dépression clinique ou de trouble bipolaire. Les symptômes de la dépression peuvent s'aggraver de façon saisonnière si vous souffrez de l'une de ces affections. 

La luminothérapie contre le TAS

Le TAS peut être traité par les mêmes méthodes que les autres troubles de la santé mentale, par exemple par des antidépresseurs, la psychothérapie ou des médicaments stabilisateurs de l'humeur. Un traitement consiste à augmenter l'exposition à la lumière. Pour des raisons évidentes, il est difficile de s'exposer à celle-ci pendant les longs mois d'hiver au Canada. C'est pourquoi la luminothérapie s’engage à la recréer pour notre plus grand plaisir! Selon la Clinique Mayo, celle-ci peut traiter le TAS en imitant la lumière naturelle présente à l'extérieur.

Une boîte lumineuse est un petit appareil portable qui contient des ampoules ou des tubes fluorescents qui utilisent un type spécial de luminaire pour produire une lumière beaucoup plus vive qu'un éclairage intérieur ordinaire. En s'asseyant près de la lumière pendant environ 15 à 30 minutes par jour, celle-ci est capable de neutraliser la production de mélatonine par le cerveau. Une quantité réduite de mélatonine aide à réguler l'horloge interne de votre corps et à réduire les symptômes de la dépression saisonnière. Bien qu'une boîte lumineuse ne puisse pas guérir le TAS, elle pourrait considérablement atténuer vos symptômes.

Pendant ce temps, la lumière est enregistrée par la rétine, qui transmet alors des signaux au cerveau pour régulariser le fonctionnement de l'horloge interne. Avant de commencer la luminothérapie, assurez-vous d'en parler à votre médecin. Celle-ci présente certains inconvénients, tels que l'irritabilité et la nervosité. Un excès de luminothérapie ou de temps d'écran pourrait épuiser la production de mélatonine et entraîner de mauvaises habitudes de sommeil et d’une certaine irritabilité. Si vous souffrez d'un trouble oculaire qui rend vos yeux vulnérables à la lumière, soyez particulièrement prudent.

Un état d'esprit sain pour contrer le TAS

Il n'existe aucun moyen de prévenir la dépression saisonnière, mais les mesures suivantes peuvent vous aider à la gérer:

Changez de décor. Prévoyez une escapade vers une destination ensoleillée.

Si un voyage n'est pas possible, socialiser peut s'avérer bénéfique. Mettez un point d'honneur à établir des liens avec les personnes avec qui vous aimez passer du temps. L'interaction sociale peut renforcer le sentiment de bien-être.

Faites passer votre santé avant tout. Veillez à vous reposer et à vous détendre suffisamment. Faites des activités physiques et choisissez des aliments sains pour vos repas. Essayez de limiter la consommation d'alcool.

Restez sur la bonne voie. Si vous suivez un plan de traitement, prenez vos médicaments comme convenu et essayez de ne pas manquer vos rendez-vous de thérapie.

Pour apprendre à mieux gérer les changements saisonniers, consultez notre récent article de blogue et retrouvez nos conseils de soins de la vue.

Chaque année, la plupart des épisodes de TAS se terminent en avril, une fois que l'exposition naturelle au soleil est plus facile d'accès. Si vous envisagez la luminothérapie, commencez par prendre rendez-vous avec votre médecin de famille pour lui parler des symptômes du TAS que vous ressentez. Des optométristes de Visique sont également disponibles pour discuter de toute préoccupation liée à la vision.

You can trust us for safe, comprehensive eye care. Read More about our enhanced safety procedures.