Lire la suite Mode, beauté et mode de vie

La façon sécuritaire d’utiliser le maquillage pour les yeux

Posted on September 8th, 2017

Vous êtes nombreux à utiliser différents produits de maquillage pour mettre vos traits en valeur au quotidien ou lors d’occasions spéciales. Il est toutefois préférable d’adopter certaines habitudes d’utilisation sécuritaires afin de maintenir la parfaite santé de vos yeux. Visique vous propose de passer en revue la bonne façon d’utiliser, d’entretenir et de disposer de vos cosmétiques afin de vous assurer que vous ne mettez pas vos mirettes en péril.

Les tissus qui composent vos yeux sont délicats et très hypersensibles aux facteurs environnementaux aggravants comme le vent, le soleil, la poussière, les saletés et tout corps étranger. On pense ici aux colorants, aux adhésifs et à tout autre ingrédient qui entre dans la composition des produits de maquillage utilisés autour des yeux. Certains de ces additifs peuvent provoquer des inflammations, des irritations et des infections s’ils sont mal utilisés. Dans de très rares cas, les infections des yeux provoquées par les produits de beauté peuvent entraîner une perte partielle ou totale de la vision.

Meilleures pratiques de manutention

Vous êtes sans doute souvent pressée et ne disposez que de quelques instants pour vous maquiller, mais il est très important d’adopter des habitudes sécuritaires. Avant de débuter, lavez vos mains et vos ongles. Appliquez toujours votre mascara et votre eye-liner vers l’extérieur afin d’éviter d’obstruer les glandes uporygiennes (qui sécrètent des huiles) de vos paupières. N’utilisez jamais votre salive pour humecter du maquillage asséché, car elle contient beaucoup de bactéries.

Avant de dormir, n’oubliez pas de vous démaquiller complètement. Vous pouvez utiliser des tampons de coton ou des lingettes préhumectées afin de retirer délicatement toute trace de maquillage de vos paupières et de vos cils.

Respectez toujours les dates de remplacement suggérées de tous vos produits. Chacun d’eux a une durée de vie différente, alors n’oubliez pas de lire l’étiquette. Une astuce utile est de noter dans un endroit sûr les dates auxquelles chacun de vos produits a été déballé ainsi que sa date de péremption. Voici quelques directives générales sur le bon moment pour remplacer votre maquillage :

PRODUIT

QUAND LE JETER

Poudres (fards, bronzants, et ombres)

Deux ans

Ombres et fards en crème

12 à 18 mois

Fond de teint sans huile

Un an

Fond de teint crème compact

18 mois

Correcteurs

12 à 18 mois

Crayon et rouge à lèvres

Un an

Brillant à lèvres

18 à 24 mois

Eye-liner en crayon

Deux ans

Eye-liner liquide ou gel

Trois mois

Mascara

Trois mois

Écoutez votre corps

Chaque personne a une sensibilité différente aux produits de maquillage. La règle de base est d’interrompre l’utilisation et de jeter tout produit de maquillage pour les yeux qui provoque une irritation, que ce soit une rougeur ou une démangeaison. Il est recommandé de ne pas utiliser de maquillage jusqu’à ce que l’irritation soit totalement disparue. Pour les personnes allergiques ou ayant une peau sensible, testez toujours un nouveau produit sur la peau de votre avant-bras. Si votre corps n’y réagit pas négativement, testez ensuite ce produit sur un seul œil at attendez d’observer si une réaction se produit avant de l’utiliser sur votre autre œil.

Essayez de ne pas partager votre maquillage. Vous vous exposez à un risque d’infection transmise de personne à personne.

Les ingrédients dont il faut se méfier

Des recherches inquiétantes menées aux États-Unis ont démontré que des ingrédients communs utilisés dans les produits de soins personnels sont des produits chimiques industriels tels que des carcinogènes, des pesticides, des toxines nocives pour la reproduction et des perturbateurs endocriniens. Voici une liste des produits chimiques qui pourraient se trouver dans votre maquillage et dont il faut se méfier.

  • hydroxyanisole butylé (BHA) et hydroxytoluène butylé (BHT) : ces agents de conservation sont principalement utilisés dans les crèmes hydratantes et le maquillage et ils sont des perturbateurs endocriniens qui peuvent causer le cancer.
  • Colorants dérivés du goudron : le p-phénylènediamine et les colorants listés sous l’appellation « CI » suivi d’un numéro à cinq chiffres causent potentiellement le cancer et peuvent être contaminés de métaux lourds qui sont toxiques pour le cerveau.
  • Ingrédients dérivés du diéthanolamine (DEA) : ce produit est utilisé dans les produits crémeux ou moussants comme les crèmes hydratantes et les shampoings. Il peut entraîner des réactions chimiques qui produisent des nitrosamines qui peuvent causer le cancer.
  • Phtalate de dibutyle : utilisé comme plastifiant dans certains produits de soin pour les ongles, ce produit est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien et une toxines nocives pour la reproduction.
  • Agents de préservation libérant du formaldéhyde : le DMDM hydantoïne, la diazolidinyl urée, l’imidazolidinyl urée, la méthénamine et le quarternium-15 sont utilisés dans une grande variété de cosmétiques. Ils libèrent de petites quantités de formaldéhyde causant le cancer.
  • Parabènes : également utilisés dans une variété de cosmétiques en tant qu’agent de conservation, cet ingrédient est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien et pourrait nuire aux fonctions reproductives mâles.

Pour plus d’informations, prenez rendez-vous avec votre optométriste chez Visique

You can trust us for safe, comprehensive eye care. Read More about our enhanced safety procedures.